Siège Social 4 rue Chinard 69009 LYON • 04 78 83 68 89 // Annecy La Tuilerie – 541 route des Marais 74410 SAINT-JORIOZ • 07 60 69 74 74

Solnan

Aménagement de l’ouvrage du seuil des Reisses à Dommartin-les-Cuiseaux

Le projet d’arasement du seuil des Reisses est porté par la Communauté de Communes Bresse Louhannaise Intercom’ (maître d’ouvrage) et l’EPTB Saône Doubs (assistant à maîtrise d’ouvrage).

L’objectif du projet est d’abaisser la retenue du barrage pour restaurer les habitats aquatiques courants de la rivière.

Dynamique Hydro est le maître d’oeuvre de ce projet.
Nous avons été présents du début (état des lieux, notamment réglementaire, de l’ouvrage, le diagnostic de sa franchissabilité piscicole, esquisses) à la fin de la mission (DLE, AVP, PRO, Chantier).

Les travaux (en cours) comportent notamment les opérations suivantes :

  • Démolition : démantèlement du barrage.
  • Terrassement : curage de l’entrée du canal.
  • Maçonnerie : pose d’un déversoir en blocs bétonnés.
  • Aménagements agricoles : pose de clôtures, d’abreuvoirs, etc.
  • Travaux forestiers : abattage / débroussaillage.

Brenne

Restauration de la continuité écologique au droit de l’ensemble hydraulique du moulin de Tramelans à Darbonnay-sur-la-Brenne

La Brenne dans sa partie jurassienne et ses affluents sont gérés par la communauté de communes Arbois, Poligny, Salins, Coeur du Jura (CCAPS).

La CCAPS a lancé la présente mission de maîtrise d’œuvre afin de faire diagnostiquer avant tout la continuité écologique, puis de concevoir son amélioration au niveau du seuil de Tramelans, sur les communes de Darbonnay et Saint-Lamain. Le moulin de Tramelans et les ouvrages associés appartiennent à un particulier utilisant la dérivation pour alimenter une pisciculture.

Le scénario retenu par les différents acteurs du projet prévoit d’araser le seuil, de curer le canal et de construire des aménagements complémentaires de façon à maintenir un débit suffisant pour l’alimentation des bassins de pisciculture.

Les travaux ont été réalisés pendant l’été 2019 :

  • Démolition : démantèlement du seuil.
  • Terrassement : curage du canal.
  • Maçonnerie : pose d’une d’un seuil de fond et d’une cunette en enrochements bétonnés.
  • Aménagements agricoles : pose de clôtures, d’abreuvoirs, etc.
  • Travaux forestiers : abattage / débroussaillage.

Le suivi du chantier a été réalisé avec notre drone afin d’obtenir des vues générales de l’avancement.


Maîtrise d’ouvrageCommunauté de communes Arbois, Poligny, Salins, Coeur de Jura
LieuJura, Bourgogne-Franche-Comté
ÉquipeDynamique Hydro
Montant24 254 € H.T
Prestations exécutéesMaîtrise d’œuvre (phase de conception – ESQ/PRO – DIG – Chantier)
Période2017-2019

Beaume

Etude de faisabilité pour l’aménagement du lit et des berges de la Beaume dans la plaine d’Auriolles

Le Syndicat de Rivière Beaume Drobie (actuel EPTB Arèche), interpelé par la Commune de Saint-Alban-Auriolles et les exploitants agricoles de la plaine en rive droite de la Beaume, a décidé de lancer une étude d’esquisse des solutions envisageables afin de répondre aux divagations du cours d’eau et aux ruissellements importants survenus lors des épisodes pluvieux et aux crues successives de l’automne 2014 et à l’épisode pluvieux de septembre 2015.

En effet, ce secteur, un des rares secteurs mobiles du cours d’eau, se trouve au droit d’une plaine agricole importante.

Ces divagations n’ont pas été recensées dans l’espace de mobilité déterminé sur les principaux cours d’eau du bassin de l’Ardèche en 2006.

Par ailleurs, le Syndicat de Rivière Beaume Drobie porte le contrat de rivière dont un des volets est tourné sur un plan de gestion et de restauration physique des cours d’eau.

L’objet de l’étude est ainsi de proposer des aménagements du lit et des berges permettant de :

  • lutter contre l’érosion des terres agricoles
  • redynamiser les fonctionnalités physiques de la Beaume en amont de la confluence avec l’Ardèche

Veyre, Narse, Labadeau

Reméandrage et renaturation d’une portion de la Veyre, du Labadeau et de la Narse.

Suite à une première opération de restauration, mise en oeuvre en 2010 par le Syndicat Mixte des Vallées de la Veyre et de l’Auzon (SMVVA), un nouveau projet d’envergure (renaturation et reméandrage) est lancé en 2017.

Il s’agit ici de mettre en oeuvre des projets de restauration sur un linéaire de 4,65km de cours d’eau sur la Narse, le Labadeau et la Veyre sur les Communes d’Aydat et de Saulzet-le-Froid.

Au sein d’une activité agricole dominée par l’élevage et présente sur la totalité du linéaire d’étude, les aménagements devront répondre au respect des pratiques, des exploitants et des propriétaires concernés.

C’est pourquoi les objectifs de ce projet de restauration sont :

  • l’amélioration du fonctionnement morpho-écologique des trois cours d’eau,
  • l’amélioration des potentialités piscicoles des cours d’eau,
  • … dans le respect des pratiques agricoles.

Nous avons donc traduits ces objectifs d’un point de vue opérationnel de la manière suivante :

  • restauration des tracés en plan,
  • création de lits mineurs fonctionnels,
  • implantation de ripisylve et annexes humides,
  • mise en place d’aménagements connexes nécessaires à l’activité agricole.

Maîtrise d’ouvrage SMVVA
LieuPuy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes
ÉquipeDynamique Hydro
Montant23 000 € H.T.
Période2017 -2018

Toutes nos références en restauration de cours d’eau sont à retrouver en cliquant sur ce lien !

Reyssouze #2

Restauration morpho-écologique de la Reyssouze dans le parc des Baudières sur la commune de Bourg-en-Bresse

L’une des actions phares du contrat de rivière a pour but la restauration morpho-écologique de la Reyssouze en pleine zone urbaine, au niveau du parc des Baudières sur la commune de Bourg-en-Bresse.

Dans ce secteur, la rivière composée de deux bras est très fortement envasée ce qui rend compliqué toute modification du profil en long ou en travers.

Une première phase d’étude a donc été engagée afin de définir, au stade AVP, le volume des sédiments en présence, leur niveau de pollution ainsi que le devenir de ces matériaux après curage. Le réemploi sur site a été choisi.  

La restauration morphologique et écologique qui sera réalisée après le curage n’a pas été étudiée lors de cette première phase d’étude. La mission de maîtrise d’oeuvre confiée au groupement consiste donc à :

  • définir au stade AVP et PROJET les travaux à vocation morphologique et écologique ;
  • finaliser le PROJET de curage en s’appuyant sur l’AVP existant et en tenant compte de la restauration morpho-écologique ;
  • assister le syndicat dans la passation des marchés de travaux (mission ACT) ;
  • assurer le suivi du chantier (missions VISA-DET-AOR).

Les travaux se situent en pleine ville, dans un secteur régi par un PPRi.


Maîtrise d’ouvrageSyndicat du Bassin versant de la Reyssouze
LieuAin, Auvergne-Rhône-Alpes
ÉquipeProfil Études, Dynamique Hydro, Idra Environnement
Montant68 494 € H.T.
Montant DH21 550 € H.T.
Prestations exécutéesConception et réalisation
Période2017 – 2019

Retrouvez toutes nos références en restauration de cours d’eau ici !