Siège Social Lyon 16 rue Masaryk 69009 LYON • 04 78 83 68 89 // Annecy 614 impasse du Conis 74410 SAINT-JORIOZ • 09 83 00 66 03

Vallat du Carme

  • Maîtrise d'ouvrage > Communauté de Communes Verdon Mont-Major
  • Lieu > Var, Provence-Alpes-Côte-d'Azur
  • Equipe > Concept Cours d'Eau, Dynamique Hydro, Hydrotopo
  • Montant > 65 100 € H.T.
  • Montant DH > 31 760 € H.T.
  • Période > 2012-2013

  • Etude d’analyse, diagnostic et propositions de gestion des cours d’eau du territoire de la Communauté de Communes Verdon Mont-Major

    Les récentes crues de 2008 et 2011 ont mis en évidence la vulnérabilité de plusieurs secteurs du territoire de la Communauté de Communes Verdon Mont-Major, drainés par des cours d’eau aux comportements pouvant devenir torrentiels.

    Lors de ces deux épisodes, les fortes précipitations, dans un contexte morphologique de fortes pentes, ont vu leurs conséquences aggravées sur ces secteurs vulnérables, notamment du fait de l’absence d’entretien des cours d’eau ou des ouvrages (formations d’embâcles aux ponts).
    Par ailleurs, certains aménagements ont probablement accéléré le ruissellement sur les versants et la propagation des crues, ou provoqué des débordements.

    Une étude des bassins versants concernés pour établir l’origine des désordres constatés lors des crues et proposer un plan de gestion cohérent et global sur le bassin versant est donc apparue nécessaire.
    Ses objectifs sont de :

    • dresser un état des lieux détaillé, basé en grande partie sur de nombreux relevés de terrain ;
    • établir un double diagnostic complémentaire, d’un point de vue hydrologique, hydraulique et morphologique d’une part et d’un point de vue ripisylves d’autre part ;
    • proposer un plan de gestion intégrant différentes mesures concrètes pour répondre aux problèmes mis en évidence tels qu’un plan d’entretien de la végétation de berge, des aménagements hydrauliques légers, des mesures agricoles, etc. ;
    • élaborer des documents de sensibilisation et d’informations des riverains et des élus sur le risque inondation au niveau de leur bassin versant ;
    • produire les dossiers administratifs au titre de la loi sur l’Eau ou de la Déclaration d’Intérêt Général concernant les projets qui pourront immédiatement être mis en oeuvre sans nouvelle étude.